Logo Globice Réunion

Dauphin d’Electre

( Peponocephala electra )

Caractéristiques

Le dauphin d’Electre est présent dans les eaux tropicales et subtropicales, notamment entre entre les latitudes 40°N et 35°S. Prédateurs nocturnes, il se nourrit d’une variété de poissons de moyenne profondeur, de calamars et de crevettes.

Sociable, il se déplace en grands groupes rassemblant parfois jusqu’à 1000 individus. Il peut s’associer à d’autres espèces comme le dauphin de Fraser (Lagenodelphis hosei) et le globicéphale noir (Globicephala macrorhynchus).

A La Réunion , le dauphin d’Electre est observé au large, généralement dans les eaux au-delà de 5 miles nautiques. Il est souvent souvent associé au dauphin de Fraser.

  • TypeCétacé à dents
  • TailleMesure de 2 à 2,5 mètres
  • PoidsDe 160 à 225 kilos
  • Espérance de viePeut vivre jusqu’à 47ans
  • Physionomie

    Corps assez fin, sans bec, plutôt un petit museau, lèvres blanches chez certains individus, intérieur de la bouche blanc.

    Tête à profil plus triangulaire.

    Dorsale assez haute et falciforme.

    Nageoires pectorales longues et pointues.

  • CouleursSombre mais pas noir, plus foncé sur le haut du dos
Écouter ses vocalises

ou aussi appelé Péponocéphale

Le dauphin d’Electre est présent dans les eaux tropicales et subtropicales, notamment entre entre les latitudes 40°N et 35°S. Prédateurs nocturnes, il se nourrit d’une variété de poissons de moyenne profondeur, de calamars et de crevettes.

Sociable, il se déplace en grands groupes rassemblant parfois jusqu’à 1000 individus. Il peut s’associer à d’autres espèces comme le dauphin de Fraser (Lagenodelphis hosei) et le globicéphale noir (Globicephala macrorhynchus).

A La Réunion , le dauphin d’Electre est observé au large, généralement dans les eaux au-delà de 5 miles nautiques. Il est souvent souvent associé au dauphin de Fraser.

Menaces

  • L’espèce est capturée par bateaux rabatteurs en petit nombre dans des pays tel que le Japon, Taiwan, l’Indonésie et les Antilles, ou par des pêcheurs locaux avec des harpons, dans le cadre d’une pêche de subsistance.
  • Les techniques de pêche telles que les filets maillants, palangres ou sennes coulissantes sont à l’origine de captures accidentelles.
  • La pollution sonore, par exemple l’utilisation de sonars à haute fréquence, a été à l’origine de 2 échouages massifs ayant eu lieu en 2004 à Hawai et en 2008 à Madagascar.
  • Environ 35 échouages massifs de Dauphins d’Electre ont été répertoriés à travers le monde.

Statut UICN

Réunion : préoccupation mineure
Mondial : préoccupation mineure

Projets en cours

Régulièrement observé au large lors de missions prospectant les eaux au-delà de 5 milles nautiques.

Les autres espèces