Logo Globice Réunion
|23 août 2022

Live : suivez la migration des baleines de La Réunion jusqu’en Antarctique

Dans le cadre de la campagne MIROMEN II, Globice prévoit d'équiper 14 baleines à bosse de balise Argos permettant de suivre leur migration retour depuis La Réunion vers l'Antarctique.

La carte ci-dessous trace la migration des baleines à bosse équipées à La Réunion d'une balise satellitaire Argos dans le cadre de la campagne MIROMEN II.
Elle s'enrichira des trajets des nouveaux individus marqués au fur et à mesure de la pose des balises, l'objectif étant d'équiper 14 individus.
Les balises Argos utilisées pour MIROMEN II sont paramétrées pour suivre de longues migrations. La précision est au mieux de 150 mètres, ce qui peut, près du littoral, expliquer des tracés point à point qui “mordent" sur la côte ou des points de localisation incongrus dans les terres…
Les données de localisation sont collectées et calculées selon la fréquence de passage du satellite et en fonction de l'émission de la balise (qui doit être émergée pour transmettre son signal). Les modalités de calcul génèrent un certain décalage de temps. Les positions affichées ne permettent donc pas de retrouver l'animal en temps réel.

 
 

Voici la liste des baleines à bosse équipées d’une balise Argos à ce jour :
– Papangue, marquée le 22 août en baie de Saint-Paul
– Ti lamp, marquée le 28 août au large de l’Hermitage
– Ti codenn, marquée le 29 août au large de Boucan Canot
– Chipek, marquée le 30 août du côté de la passe de l’Hermitage
– L’endormie, marquée le 5 septembre au large du Port
– Ti jac, marqué le 10 septembre au large de La Saline les bains
– Kitouni, marquée le 11 septembre au large de Trois bassins
– Taillevent, marquée le 12 septembre en baie de Saint-Paul
– Gadiamb, marquée le 13 septembre au large de Trou d’eau
– Ambalaba, marquée le 15 septembre en baie de Saint-Paul
– Fonnkèr, marqué le 18 septembre au large de la Grande ravine.

PS : les premières localisations affichées sur la carte pour chaque baleine ne correspondent pas nécessairement à ces indications de lieu. Ce qui prévaut est la première connexion avec le satellite.